Cogolin Forum

Le SCOT - partie 9 (1/3)

(À lire +++)

Ma lecture commentée du document Schéma de Cohérence Territoriale des cantons de Grimaud et de Saint-Tropez arrive à sa fin.
Voici le chapitre 9 qu’il faut vraiment lire car très intéressant quant à l’avenir du Golfe :
Ce chapitre très intéressant est long. Je l’ai divisé en trois parties. Voici la première :

- Dans le SCOT :

Document d’orientations générales

0De quoi s’agit-il ?
Défini à l’article R 122.3 du Code de l’Urbanisme, le document
D’Orientations générales précise :
1. les orientations générales de l'organisation de l'espace et de la restructuration des espaces urbanisés ;
2. Les espaces et sites naturels ou urbains à protéger dont il peut définir la localisation ou la délimitation ;
3. Les grands équilibres entre les espaces urbains et à urbaniser et les espaces naturels et agricoles ou forestiers;
4. les objectifs relatifs, notamment :
- à l'équilibre social de l'habitat et à la construction de logements sociaux ;
- à la cohérence entre l'urbanisation et la création de dessertes en transports collectifs ;
- à l'équipement commercial et artisanal, aux localisations préférentielles des commerces et aux autres activités économiques ;
- à la protection des paysages, à la mise en valeur des entrées de ville ;
- à la prévention des risques ;

5. les conditions permettant de favoriser le développement de l'urbanisation prioritaire dans les secteurs desservis par les transports collectifs.

Au-delà de ce contenu réglementaire, le SCoT retient 5 objectifs majeurs issus de l’état initial de l’environnement, du diagnostic du territoire et du Projet d'Aménagement et de Développement Durable :
• Préserver et mettre en valeur l'environnement.
• Renforcer et diversifier le tissu économique.
• Réguler la pression démographique.
• Développer les transports.
• Mieux équiper le territoire.

Ces objectifs peuvent être déclinés en propositions d’actions et s’appuient sur des modalités opérationnelles, détaillées autant qu’il est possible à ce stade.

JANUS :

Il y a mille et une bonnes choses qui sont dites et/ou proposées dans ces documents.
Je vous rappelle que le président du syndicat des maires du Golfe, puisque l'intercommunalité n'est pas encore née même si c'est pour très bientôt, est Mr le maire de Cogolin et il a signé comme les autres maires ces documents!
Au-delà de ce qui est proposé, il y a aussi tout un ensemble de petites choses qui aurait pu et/ou aurait dues être réalisées, si nous avions à faire à une gouvernance logique et cohérente. Certaines communes du Golfe en ont fait, dommage que Cogolin n'y ai pas songé…

- Dans le SCOT :

orientations

1. Préserver et mettre en valeur l'environnement.
Le Diagnostic du SCoT a mis en évidence la richesse écologique et patrimoniale du territoire et la fragilité de son environnement naturel et de sa qualité de vie.
Pour préserver et mettre en valeur l’environnement, priorité du SCoT, il faut tout à la fois :
• assurer une protection et un respect accrus de l'environnement ;
• mettre en valeur l'espace maritime et littoral ;
• mettre en valeur les espaces agricoles et forestiers ;
• maintenir l'équilibre entre espaces naturels, agricoles et urbains.

Le SCoT traduit, en effet, un objectif de développement durable, ce qui signifie que si les normes légales ou réglementaires doivent être appliquées sans contestation, la satisfaction des besoins humains et la nécessité de financer les mesures de protection, conduisent à rechercher, dans l’espace naturel, une présence humaine maîtrisée mais créatrice de ressources collectives.


JANUS :

Je vous le répète ces documents d'experts sont très bien et donnent l'orientation des politiques communales.
Ce n'est pas parce qu'il y a un code de la route que tout le monde le suit…
Autant certains maires s'attachent à mettre en œuvre ces conseils du SCOT et du Plan d'Aménagement et de Développement Durable, autant d'autres traînent les pieds… Je ne cite personne mais à vous de juger!
Le cadre est défini. Il faut des propositions simples, logiques, cohérentes et coordonnées entrant dans ce cadre. Pensez-vous, depuis trois mandats, que la gouvernance en soit capable… J’en doute, d’autant plus que cette gouvernance en mal d’idées dans son propre programme de majorité en est réduite à piquer les propositions inscrites sur le programme de l’opposition de 2008, relisez-le… … Cherchez l’erreur !

JANUS vous propose COGOLIN FORUM comme tribune libre pour faire avancer le débat sur « mieux vivre ensemble à Cogolin demain », dans le cadre du SCOT et du PADD. Tournons la page du passé et construisons un avenir plus en phase avec la réalité humaine d’une population résidente à l’année !

- Dans le SCOT :

Je ne reprends pas tout car il y a de longues redites de chapitres précédemment décrits.

Les coupures d'urbanisation et espaces naturels remarquables issus de l’interprétation de la Loi Littoral par le SCoT, complétées de coupures dites "espaces de respiration" définies plus loin, marquent le volontarisme du SCoT en matière de protection de l’environnement.
(…)
-La mise à jour future des Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique (ZNIEFF) sera prise en compte afin d'acquérir une meilleure connaissance des milieux.
- Un nouveau dispositif de protection et de mise en valeur, le classement "Site" est en cours de constitution sur le littoral sud du territoire, sur les communes de Cavalaire et du Rayol-Canadel. C'est un vaste espace naturel qui sera préservé sans exclure sa mise en valeur.
– La participation à la procédure Natura 2000 pourra être envisagée notamment en prenant part à l’élaboration du document d’objectif des zones inscrites sur le territoire du SCoT.


JANUS :

Lorsqu'on lit cela : Que fait le maire dans notre commune pour être en harmonie avec cette direction qui va prendre corps dans les années futures? N'oubliez pas, qu'on le veuille ou non, c'est la loi, nous gèrerons Cogolin non plus solo pour solo mais solo en pensant intercommunalité et région…
Il est programmé des choses dans le cadre du développement durable dans des communes voisines appartenant à l'intercommunalité. Croyez-vous que la gouvernance cogolinoise réfléchit à quoi faire pour s'appuyer sur ce que font ces communes pour être dans ce feeling et surtout s'en servir pour avoir des retombées touristiques et économiques à Cogolin ? J'en doute!
Avons-nous un maire en harmonie avec les orientations du SCOT ou avec les promoteurs immobiliers?... That’s the question…

A vous de juger où est l'avenir et donc le "à venir"… CQFD!

- Dans le SCOT :

(…)
Je vous passe tout le chapitre "prévention des risques" en vous le résumant ainsi :
De bonnes idées, de bonnes intentions, une étude précise de ces risques et des actions adaptées pour les réduire et/ou prévenir…

JANUS :
Logique, perspicace, professionnel : Je n'ai rien à dire si ce n'est que les intentions soient suivies d'actions efficaces et échelonnées dans un délai correct.

- Dans le SCOT :

Le SCoT met en évidence les contraintes existantes sur son territoire qui s'organise en 3 types d'espaces :
un littoral partiellement urbanisé,
un arrière littoral à vocation largement agricole dont une partie importante est soumise au risques d'inondation
et un massif forestier sous la contrainte des aléas d'incendie.

Le parti pris par le SCoT est celui du maintien d'un équilibre entre les différents espaces et la recherche d'un équilibre global en développement et protection :
c'est le Développement durable.

(…)

- L'extension du port de Cavalaire.
Le port de Cavalaire est situé en centre-ville, et son environnement immédiat est fortement urbanisé (zone U du PLU).
L'objectif poursuivi par la construction d'une nouvelle digue est :
-d'une part d'améliorer les conditions d'exploitation du port en offrant un linéaire d'accostage pour les activités de pêche et les transports maritimes,
-et d'autre part de permettre aux entreprises de service et d'entretien des bateaux, de disposer de plus d'espace pour l'exercice de leurs activités.
Les terre-pleins pourront être restructurés pour améliorer le fonctionnement des installations à terre.
Toute nouvelle digue devra prendre en compte la ZNIEFF voisine et respecter les herbiers de posidonies.
Le projet devra également respecter les caractéristiques de densité et de hauteur de bâti, de son environnement immédiat.

-L'aménagement de la plage de Pampelonne.
La plage de Pampelonne est globalement située en espace naturel remarquable tout en accueillant, de longue date, des activités économiques et touristiques d'importance intercommunale.
L'article L 146-6-1 permet d'envisager le maintien et la réhabilitation des installations réalisées avant l'entrée en vigueur de la loi Littoral, dans le but de concilier la préservation de l'environnement et l'accueil du public.
Cet objectif sera atteint dans le cadre d'un schéma d'aménagement du site, au titre de l'article précité, ou dans le cadre du futur schéma de mise en valeur de la mer.

- L'aménagement de l'esplanade et le 3ème bassin du port de Saint-Tropez.
Le secteur littoral, en entrée du village de Saint-Tropez, exige une restructuration et une amélioration qualitative et fonctionnelle ; il constitue depuis 1977 une zone d'aménagement future (NA).
Les terre-pleins ont actuellement une unique vocation de parc de stationnement ;
la bande littorale est comprise entre les ouvrages portuaires dénommés Nouveau port à l'Est et port abri du Pilon à l'Ouest.
Cet espace est totalement environné d'un bâti urbain relativement dense.
Les objectifs sont de renforcer la vocation économique du port de Saint-Tropez par des activités pérennes et annualisées, en relation avec la grande plaisance,
D’améliorer les conditions de circulation et de stationnement et de conforter la vocation intermodale du site qui accueille ou peut accueillir les transports collectifs routiers et maritimes, le trafic et le stationnement automobiles et les transports aériens (projet d'hélistation sur le plan d'eau).
Le projet respectera les milieux marins et constituera une extension limitée de l'urbanisation en harmonie avec les caractéristiques du bâti environnant.

- La D.C.N. Gassin -Saint Tropez.
Les terrains de l'usine de torpilles de Gassin -Saint-Tropez constituent un site militaire littoral occupé de longue date par des activités technologiques et industrielles.
Ce secteur est en zone urbaine dans le plan d'urbanisme communal depuis 1985.
La volonté intercommunale inscrite dans le SCoT est le développement de la vocation du site.

- La restructuration du quartier Cogolin Plage - La Foux.
Le secteur littoral et rétro littoral de la commune de Cogolin est actuellement enclavé et presque totalement privatisé, avec, notamment, un centre de vacances et un port privé concédé.
Sa densité est relativement faible, inférieure à celle des quartiers environnants.
L’objectif poursuivi est de relier ce secteur avec les quartiers voisins en créant des voiries et liaisons piétonnes, permettant en particulier un accès à la mer.
Cette opération de restructuration urbaine, justifie une extension limitée de l’urbanisation, permettant l'accueil d'activités économiques et touristiques, et la création d'une fonction d'échange entre modes de déplacements individuels et collectifs, terrestres et maritimes.

Dans la logique d’un futur Schéma de Secteur ou d’une révision coordonnée des PLU de Cogolin et Grimaud, le développement de la zone d’aménagement future de Grimaud, à proximité de la Giscle, dite « Métiers de la Mer », pour un projet de développement d’activités économiques, s’intégrera dans une réflexion globale engagée sur le quartier de La Foux.


JANUS :

Comme vous le constatez par vous-même, de grands projets sont dans les cartons. Faites connaître COGOLIN FORUM pour que les gens s'informent de ce qui va se passer. Non pas pour être contre, pas du tout! Mais pour se préparer à ces nouvelles orientations du tourisme, de l'économie. Chaque commune a sa logique de développement mais dorénavant intégrée dans l'intercommunalité. C'est à cette évidence que je souhaite vous faire adhérer car il n'y en a pas d'autre.
Mr le gérant de Cogolin vous tient-il un tel discours pour vous informer des obligations de demain et de la nécessité de penser autrement la politique, l’économie, la vie ?

JANUS aimerait savoir que compte faire la gouvernance de Cogolin pour rebondir sur ce remaniement global du territoire des cantons de Grimaud et de Saint-Tropez. Il y a une opportunité qui est en train de se faire jour, passif ou actif, subir ou anticiper, laisser passer ou saisir?... CQFD!

Mr le maire, si on multiplie le prix du m² constructible en bord de mer par le nombre de m² proposés pour le site du Yotel, vous allez avoir un très, que dis-je, un énorme chèque pour Cogolin.
Avec une telle somme qui dépasse, de loin, le montant de la dette en cours, allez-vous orienter la politique communale dans le sens intelligent du SCOT ou allez-vous encore et encore jouer à l'agent immobilier?... -

ATTENTION :
Je vous demande, vous qui me lisez, d'être attentif aux chiffres qui seront annoncés pour la vente du site du Yotel. Ou le total correspond au nombre de m² multiplié par le prix élevé du m² en bord de mer ou il est nettement inférieur et dans ce cas demandez pourquoi, quelles en sont les raisons officielles à défaut de connaître les officieuses… Le prix d'achat d'un terrain à construire est le même pour tous!
Nous n'avons pas le droit, nous citoyens, de laisser passer cette braderie de notre patrimoine si elle s'avère exacte.
En effet, il y a une opportunité monumentale pour Cogolin avec ce projet du Yotel d'avoir une manne financière permettant de doper structurellement et économiquement notre cité.
Il serait bête, idiot, stupide, et j'en passe de gâcher une telle bouffée d'oxygène en Euros pour de vils ou cupides principes.

Nous verrons bien la grandeur ou non dans la façon de gérer une ville à ce moment là…
Une piste, mais il y en a beaucoup d’autres : Si le Yotel revient dans le girond cogolinois, c’est parce qu’il y a une trentaine d’années, un autre maire n’a pas vendu mais investit sur l’avenir, la génération suivante… CQFD Mr le maire. J’espère que vous y penserez aussi lorsque vous déciderez de l’avenir de Cogolin ! Un patrimoine n’est pas que personnel, il doit être aussi communal !!!

- Dans le SCOT :

(…)

Les orientations stratégiques de protection et d’aménagement du massif des Maures seront mises en oeuvre et relayées dans les PLU des communes, en termes :
- de protection : les espèces sensibles et précieuses seront protégées de façon accrue ;
- d’économie : les activités sylvicoles seront rétablies, développées et diversifiées ;
- d’agriculture et de pastoralisme : ces activités seront soutenues afin de leur restituer des espaces qui ont été colonisés par la forêt ;

- d’habitat :
• l’habitat à risques, les résidences principales ou secondaires, lotissements ou maisons isolées dans des espaces forestiers, mal ou pas protégées par des zones débroussaillées, sera proscrit ; • l’habitat souhaitable, en relation avec la protection et la mise en valeur de la forêt (pastoralisme, reforestation, aménagement et entretien des espaces forestiers, …) devra retrouver les formes et les localisations traditionnelles, en particulier les multiples hameaux créés en forêt dans les siècles passés.
La ré introduction d'activités agricoles et d'habitat en forêt sera rendu compatible avec la prise en compte du risque d'incendie dans la mesure où des étendues agricoles d'une superficie suffisante assureront un rôle de coupure (pare-feux), d'efficacité supérieure aux coupures d'incendies habituelles.
La création de hameaux nouveaux ou la remise en état des hameaux anciens seront effectuées sous la protection de ces coupures dont l'entretien sera ainsi assuré automatiquement.


JANUS :

Ce n’est pas gagné d’avance ! Mais encore une preuve que ces documents ont fait un bon diagnostic et donne de bons conseils Reste à savoir comment la gouvernance cogolinoise en place va les utiliser?...
Si vous n’y croyez pas, dites-vous que gérer une commune et un territoire, c’est voir loin dans le temps. JANUS pense aussi qu’il va y avoir un retour par nécessité à un mode de vie de proximité (agricole, forestier, commercial, touristique) et qu’il faut préparer le terrain, les esprits. Je pense que dans une dizaine d’années émergera une vie tout à fait moderne à la campagne, à la ferme…
Soyez vigilent(e) sur ce qui se passera au cours du mandat présidentiel 2012/2017 et vous verrez que je ne devrais pas être loin de ce que je viens de prédire.


Quant à vous qui me lisez, à travers le SCOT que je vous ai transmis par COGOLIN FORUM (devenez un véritable VRP, faites connaître ce forum dans le Golfe), vous avez peut-être découvert les schémas directeurs des actions communales futures.
Ceci pour le fond, quant à la forme, je vous laisse juge de voir, constater et juger de que fait la gouvernance par rapport à tout ce que vous avez lu. Je vous dirai, en temps voulu, ma démarche, le sens de ma démarche, les objectifs de celle-ci et bien entendu les propositions volontaristes mais mesurées qui rendront mon projet effectif et dynamique.
Si le fond est identique, la forme l'est moins et c'est à ce niveau qu'en 2014, vous vous ferez une idée entre une politique "wagon" (la gouvernance) qui regarde le train du changement passer ou d'une politique "locomotive" (JANUS) qui est créatrice de son développement équilibré…

N’oubliez pas qu’il y a les parties 2 et 3 à venir…

JANUS

 

page précédente page précédente

Informations


17/10/2017





vous cherchez un sujet ou thème
tapez les mots clés ou une phrase
pour votre recherche...


rejoignez-nous sur facebook Rejoignez nous sur facebook
Partager




© Cogolin Forum, tous droits réservés - Reproduction interdite. Un bug sur le site, merci de nous le signaler ici