Cogolin Forum

Mr le maire gère comme un père

Tel qu'il l'a lui-même affirmé, Mr le maire de Cogolin gère comme un père qui tient les comptes de la maison. Cela est très bien en soi ! Mais le maire père ne devrait-il pas plus gérer comme une mère ?
Une mère gère elle aussi son quotidien mais surtout vit et dépense pour ses enfants ! Elle a un idéal pour eux et veut tout faire pour que ses enfants vivent bien voire mieux qu’elle et qu’ils puissent s’épanouir dans l’univers familial qu’elle leur construit. En fait, sa gestion du présent prend aussi en compte le futur de ses enfants !
Pour revenir à ce père bon gestionnaire, il colmate, il repeint, il comble, il répare, il change les aléas de fonctionnement de la maison quelque peu vieillotte.
Si un visiteur fait le tour de la maison, il s’étonne et demande pourquoi ne pas faire plus ou plutôt pourquoi ne pas aménager autrement ? Le père, toujours en bon gestionnaire, récite alors son sermon sur la dette qu’avait contractée le prédécesseur et que bien entendu il faut rembourser et qu’on ne peut pas faire ce qu’on veut comme on le veut etc…
Toutefois, lors d’une succession, on est mis au courant du passif et on connaît ses moyens. Donc, en toute connaissance, on choisit ou non de prendre cette succession et d’en assumer la charge.
Le père bon gestionnaire ergote que c'est ce qu'il a fait puisque chaque année, depuis 14 ans (fort d'une année supplémentaire, cadeau de l'état pour simultanéité avec les présidentielles) il rembourse.
Le visiteur se dit qu'Ils ont dû faire une réforme de l'algèbre à l'éducation nationale car il ne compte pas du tout comme le père bon gestionnaire.
En effet, une dette de 14 unités au départ. Si on rembourse ne serait-ce que 0,5 en moyenne par an (ce n'est qu'un ordre d'idée pour illustrer mais les chiffres sont sûrement plus grands et appuient d'autant plus la démonstration) cela fait 14 x 0,5 = 7 donc 14 – 7 = 7 selon l'algèbre pratiqué en dehors des murs de la mairie de Cogolin car à l'intérieur de ces murs la dette est toujours de 14 unités intra murs mairie!
Etrange, non? Et d'autant plus étrange que Mr le Maire, bon père gestionnaire claironne que la dette est toujours due à son prédécesseur… Cherchez l'erreur!


Quand le visiteur le met face à cette évidente évidence, le père bon gestionnaire se reprend et fouillant dans ses souvenirs, il précise qu'il a fait à son tour des emprunts pour colmater, rénover, nettoyer, etc. Et que forcément cela a réalimenter la dette.
Le visiteur réplique : C'est très bien Mr le maire, père bon gestionnaire, mais pourquoi ne pas assumer ces emprunts en disant haut et fort que la dette est à présent 50-50? A mon avis, il doit y avoir aussi un trou dans la mémoire communale !
Le visiteur s'étonne à nouveau et pose une question à Mr le Maire, père gestionnaire.
Si faire des emprunts fait partie de la gestion d'une commune, la question essentielle est dans quels buts les fait-on?
Le visiteur ajoute : 14 ans après et certainement 19 ans après, en 2014, nous en sommes et en serons avec la même façon de gouverner : faire du coup par coup, sans stratégie au long terme, ce qui amène de facto des incohérences qui induisent à leur tour d'autres frais, charges et travaux coûteux pour les améliorer.
Mr le Maire, piqué au vif, contre-attaque en lançant que de toute façon dans la propriété, il y a un bout de jardin qu'il va vendre et ainsi rembourser la dette. Le visiteur, toujours calme, lui dit à nouveau qu'il va peut-être rembourser une partie de la dette mais pourquoi faire, En effet, les impôts ne vont pas baisser ou si peu mais cela va permettre de récupérer une bonne partie de la somme destinée au remboursement. Donc, de l'argent disponible, mais pourquoi faire?...
Le sempiternel recommencement d'un immobilier sans âme ni dynamisme.

Maintenant, si Mr le Maire gérait comme une mère, il définirait dans sa gestion comptable annuelle, une large part à la construction du Cogolin qu'il veut laisser à ses enfants. Il ne penserait pas comme jusqu'à présent au coup par coup, sans lien, mais à un coup après coup, chacun s'inscrivant dans une stratégie synergique qui dynamise l'ensemble de la démarche au fur et à mesure de sa progression.
Une mère sait décorer sa maison, une mère sait faire plaisir aux personnes qu'elle reçoit quand elle veut faire la fête, mais surtout, une mère sait organiser sa maison pour y vivre mieux, pour que ses enfants puissent s'épanouir, se distraire, s'instruire!
Une mère gère aujourd'hui mais elle sait dans quelle maison elle aimerait vivre dans 10 ans, dans 20 ans et elle emprunte et construit en conséquence…

Donc, Mr le Maire, préférez-vous gérer en père ou gérer en mère?...

A travers cette parabole, je désire montrer que la bonne gestion comptable ne fait pas tout. Il faut un projet de ville avec tout ce que cela comporte en termes d'objectifs à atteindre pour qu'il y ait un mieux-vivre dans le Cogolin de demain.
Par exemple, le Yotel, faut-il le vendre pour en faire une nouvelle juxtaposition de lotissements immobiliers ou faut-il le vendre pour utiliser ce site stratégique pour apporter ce qu’il manque aux cogolinois et dynamiser le bassin d’emploi et le retour sur finances. Une vente qui génèrerait chaque année des recettes…
Vous allez croire que JANUS ne fait que critiquer. Aussi je vous informe qu’au sujet du projet du Yotel, je mettrai dans deux semaines dans le forum mon idée pour ce site.
Seulement, comme je n’ai pas de la famille dans un bureau d’étude, vous n’aurez malheureusement que la version écrite, ni plan, ni croquis…

JANUS

 

page précédente page précédente

Informations


17/10/2017





vous cherchez un sujet ou thème
tapez les mots clés ou une phrase
pour votre recherche...


rejoignez-nous sur facebook Rejoignez nous sur facebook
Partager




© Cogolin Forum, tous droits réservés - Reproduction interdite. Un bug sur le site, merci de nous le signaler ici