Cogolin Forum

Ville durable - partie 1

« Nous ne possédons pas la terre de nos pères, nous l’empruntons à nos enfants. » St-Exupéry.

CHACUN DE NOUS PEUT ET DOIT FAIRE QUELQUE CHOSE, AVOIR UNE ACTION, A SON NIVEAU

Dans cette rubrique "ville durable", JANUS désire vous faire partager des infos afin de prendre conscience du danger que le productivisme excessif et la société de consommation sont en train de faire encourir à la planète.
Le grand élan « agenda 21 » qui a été lancé depuis bientôt vingt ans à l’échelle mondiale (Rio 1992, 178 pays), n’est pas quelque chose à négliger.

En 1987, le rapport Brundtland définit le développement durable de la manière suivante : « l’humanité a la capacité de rendre le développement durable, c'est-à-dire d’assurer que ce développement permette de satisfaire les besoins des générations présentes sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs… ».

L’action mondiale pour sauver la planète sera en fait la somme de la multitude de petites actions que chacun peut faire dans sa propre vie. Nous sommes aussi responsables de ce qui arrive par nos comportement excessifs, voire irrespectueux de la nature !
Cogolinoise ou cogolinois ou habitant du Golfe de Saint-Tropez, chacun à notre niveau, réveillons-nous et faisons quelque chose pour bonne dame Nature !

La simplicité volontaire est de chercher la simplification pour améliorer sa qualité de vie.

Cette philosophie de vie est née de la constatation que la consommation n'apporte pas le bonheur.
Dans la société de consommation, on consacre son temps à gagner toujours plus d'argent pour satisfaire des besoins matériels. C'est la prédominance du avoir sur le être!
Le principe de la simplicité volontaire est de moins consommer, donc d'avoir moins besoin d'argent et moins besoin de travailler.
En vivant en dessous de ses moyens, on gagne alors du temps pour ce qui est important pour soi. C'est donner la priorité au être par rapport au avoir! Il faut ramener le avoir à son rôle de subsistance et non plus d'existence.

La simplification commence par remettre en cause les habitudes prises parfois sous l'influence de la publicité et de la télévision.
Mais a-t-on vraiment besoin de 20 détergents différents (un pour chaque type de surface) ?
A-t-on besoin de 10 crèmes de beauté différentes (une pour chaque partie du corps) ?
A-t-on besoin du dernier lecteur DVD sorti sur le marché ?

La simplicité volontaire est une démarche propre à chacun qui commence par tracer une ligne entre ses vrais besoins et désirs. Il y a l’indispensable, le nécessaire mais pas indispensable ou urgent et il y a le superflu inutile ou simplement funny… Alors priorisez vos choix pour moins de déchets et moins d’énergie CO².

Rassurez-vous, JANUS n'est pas au dessus de vous, JANUS n'est pas parfait. Je commets moi aussi des erreurs envers la planète mais j'ai au moins cette prise de conscience qu'il me faut changer à mon petit niveau de poussière citoyenne du monde et j'essaie. C'est la somme de tous nos petits gestes, chacun à son niveau, qui petit à petit fera avancer l'humanité vers un peu plus de respect envers Dame NATURE!

Depuis longtemps et à travers le monde, des penseurs ont tenté de faire prendre conscience que l’homme consommateur à tout crin et/ou cupide fonce dans un mur, le nez dans le guidon, poussant devant lui la planète !

Réfléchissez à ceci :

• « Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou, ou un économiste » Kenneth Boulding.

• « La décroissance ne propose pas de vivre moins, mais mieux avec moins de biens et plus de liens » Charte de la décroissance.

• « Nul n'a besoin d'être économiste pour comprendre qu'un individu, ou une collectivité, tirant la majeure partie de ses ressources de son capital, et non de ses revenus, est destiné à la faillite. Tel est pourtant bien le cas des sociétés occidentales, puisqu'elles puisent dans les ressources naturelles de la planète, un patrimoine commun, sans tenir compte du temps nécessaire à leur renouvellement.
Non content de piller ce capital, notre modèle économique, fondé sur la croissance, induit en plus une augmentation constante de ces prélèvements » Bruno Clémentin et Vincent Cheynet.

• « Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous » Gandhi.

Pour paraphraser un célèbre astronaute (20/07/69) :

Chaque petit geste éco utile que vous ferez à votre niveau sera un grand pas pour l’humanité et la planète !

JANUS

 

 

page précédente page précédente

Informations


17/10/2017





vous cherchez un sujet ou thème
tapez les mots clés ou une phrase
pour votre recherche...


rejoignez-nous sur facebook Rejoignez nous sur facebook
Partager




© Cogolin Forum, tous droits réservés - Reproduction interdite. Un bug sur le site, merci de nous le signaler ici