Cogolin Forum

Allos: hommage à Jean Esprit Pellissier

L'Abbé Jean Esprit Pellissier

L’HISTOIRE DE LA PROVENCE À TRAVERS L’HISTOIRE D’ALLOS

Dans sa traversée du temps, la grande Histoire de la Provence comme celle de la France s’est faite avec des millions de vies vécues dans la joie et la tristesse, la richesse et la pauvreté, la paix et la guerre, le bonheur et la désolation, l’abondance et la famine…
La photographie, la caméra, Internet n’existant pas en ces temps reculés, les archives sont peu importantes pour relater la vie.
Archives d’autant plus rares quand il s’agit de villages et de petite noblesse.
C’est ce qui s’est passé dans notre territoire du Golfe pour lequel existent peu de documents relatant l’histoire ancienne. JANUS a trouvé un récit historique du village d’Allos dans les alpes de Haute Provence (04260) qui part de la préhistoire et s’arrête en 1900 pour la simple et bonne raison que son auteur est mort en 1905.

JANUS rend à César ce qui lui appartient.

En plus de l’auteur, JEAN ESPRIT PELLISSIER, je désire célébrer tous ces passionnés, tous ces petits grands hommes qui grâce à leur pugnacité réalise un immense travail de mémoire pour les générations futures.

Bien sûr, Allos n’est pas un village de notre territoire du Golfe. Cependant, la relative proximité permet de supposer que bon nombre de choses plus ou moins similaires ont dues se passer, ici aussi, tout au long de la grande Histoire.

Il faut connaître et comprendre notre passé pour mieux vivre notre présent et mieux construire notre futur. JANUS va donc vous faire voyager à travers les siècles en vous faisant partager le récit écrit par Jean Esprit Pellissier.
A chacun de laisser libre cours à son imagination pour transposer l’histoire d’Allos dans le territoire du golfe de Sambracite (ancien nom).


MONOGRAPHIE

L'Abbé Jean Esprit Pellissier (1831-1905)

En 1831 est né à Allos, Jean Esprit Pellissier, de parents qui plongent loin leurs racines dans cette terre dure et exaltante ; à plus d'un titre, ils ont façonné ce pays depuis des siècles ; on ne compte plus les Pellissier et les Guieu, prêtres, procureurs, consuls d'Allos depuis le XIVe siècle.
Son père, André Pellissier est né au hameau du Seignus ; il se marie à la ferme de Sainte Brigitte Haute avec Eléonore Delphine Guieu ; le couple va donner le jour à cinq enfants, dont le petit Jean est le second.
La vie n'est pas facile, même si la ferme Guieu appartient à une famille qu'on dit "aisée". Il faut travailler dur au cours de la brève saison des cultures pour vivre toute l'année !
Le jeune couple ne ménage pas sa peine ; les enfants garderont toujours de ce nid rustique et douillet un grand amour qui se mêle à celui de leur pays.

Le petit Jean a l'esprit vif, il est studieux et observateur, ses parents sont unis et profondément croyants ainsi que leurs familles. Tout jeune il sait qu'il sera prêtre et c'est un véritable déchirement quand il faut quitter tout ce qu'il aime pour devenir un petit séminariste à Digne, autant dire au bout du monde !

Vient ensuite le grand séminaire où il termine de solides études ; il est ordonné prêtre en 1864. Il débute sa vie pastorale à "la Baumelle" w:st="on">la Baumelle, hameau d'Allos, dans ce pays qui lui a tant manqué.

La cure de Bouchiers lui permet de noter les petits riens de la tradition orale, qui seraient perdus sans son oreille attentive.

Viennent ensuite les paroisses de Thorame-Haute et Barrême où il se montre grand bâtisseur en dotant cette dernière d'une église neuve.

Son évêque qui connaît bien ses multiples mérites lui confie la chaire de théologie morale du grand séminaire pendant quatre années, puis la paroisse de Saint-Sauveur à Manosque en 1875 et enfin, l'investit des fonctions de vicaire général en 1890, grand vicaire comme on disait alors.

Son passage a laissé partout le souvenir d'un homme bon et chaleureux, entièrement dévoué à son ministère, d'un chercheur rigoureux, d'un érudit qui a touché aux sujets les plus divers et toujours avec bonheur.

Pour mener à bien son oeuvre maîtresse qu'est l'histoire d'Allos, l'abbé Pellissier a dû se constituer une bibliothèque d'histoire générale importante, posséder des ouvrages rares, H.Bouche, Papon, etc.,
en consulter une infinité d'autres, fouiller patiemment les archives de Provence et particulièrement celles des Bouches-du-Rhône, correspondre toute sa vie avec d'autres historiens, souvent prêtres, afin d'obtenir renseignements, confirmations et recoupements de sujets qui lui tenaient à coeur. Cette oeuvre de toute une vie, on la voit se modeler et s'affirmer à l'examen de plusieurs manuscrits conservés dans sa famille pour prendre forme définitive dans l'édition de 1901 chez Chaspoul et Veuve Barbaroux à Digne, "l'Histoire d'Allos".

L'abbé Pellissier est également l'auteur de nombreux articles :
Vie de St Clément ,Alexandre Pini Dominicain,(écrivain originaire d'Allos ) le Chant religieux, rôle du plain-chant , Les Reliques de Gérard Tenque à Manosque et de nombreux écrits restés inédits.

"Redire le passé de son pays est une oeuvre de piété filiale",
Cette phrase d'exergue qu'il a tirée d'Ovide, résume bien le travail de bénédictin qu'a fourni l'auteur de l'Histoire d'Allos à la glorification de sa petite patrie.


Texte de Jean Caire


Au fil de la lecture de l’histoire d’Allos, vous allez suivre ce qui a forgé notre Provence, notre esprit, notre territoire. Une fabuleuse aventure humaine que nous n’avons pas le droit de détruire au nom d’intérêts particuliers. Nos prédécesseurs nous ont permis de vivre  dans ce beau coin de France parce qu’ils ont composé avec la nature. Soyons dignes d’être humains en faisant en sorte de préserver, nous aussi, ce beau territoire de Provence pour permettre à nos successeurs de pouvoir vivre au mieux ce qu’ils auront à vivre.
N’oubliez jamais, lors de votre lecture, que Jean Esprit Pellissier a réalisé ce colossal travail de recherche historique tout au long de sa vie, sans internet, sans ordinateur, sans téléphone ni fax, sans voiture pour se déplacer…
Heureusement qu’il existe, quelque soient les âges, des personnes comme lui qui permettent d’espérer que notre époque d’égocentrés saura profiter du progrès technologique pour s’ouvrir aux autres et créer un mieux vivre ensemble !

Merci M . Jean Esprit Pellissier d’avoir tant donné de votre vie pour nous transmettre la mémoire historique de l’âme provençale.

À travers la plume de Jean Esprit Pellissier, JANUS vous invite à faire un fabuleux voyage dans l’histoire de la Provence…

P.S. : Je laisse à César ce qui est à César, je ne vous invite qu’au récit. Je laisse images notes et références à l’original.
Chaque épisode de l’histoire sera ainsi dénommé :
Allos suivi du numéro chronologique suivi du nom de l’époque

Bon voyage dans la saga d’Allos et quelque part de notre territoire…

 

 

page précédente page précédente

Informations


27/06/2017





vous cherchez un sujet ou thème
tapez les mots clés ou une phrase
pour votre recherche...


rejoignez-nous sur facebook Rejoignez nous sur facebook
Partager




© Cogolin Forum, tous droits réservés - Reproduction interdite. Un bug sur le site, merci de nous le signaler ici