Cogolin Forum

Pense-t-on risques que les scientifiques annoncent?

Je vous rassure, vous ne lisez pas les élucubrations délirantes d'un cogolinois. Les questions que je me pose sont également posées dans bien d'autres communes de France et de Navarre. Certaines de ces communes les posent ouvertement, d'autres se les posent dans le confinement des bureaux et pire, certaines ne se les posent même pas…
projetons-nous dans l'avenir. La population va malheureusement encore augmenter et de fait, il va toujours y avoir une demande de logements. Néanmoins, peut-on raisonnablement encore accepter un accroissement de population au-delà de la simple descendance?

Voici quelques points qui me font demander à toute gouvernance de Cogolin et du Golfe de réfléchir à l’avenir avant de répondre dans le présent aux attentes des uns et des autres.

1 -Qui dit augmentation de population dit aussi créer routes pour accéder aux nouveaux lotissements, égouts, éclairage public, sécurité, récupération des ordures : sans compter ouvrir de nouvelles classes scolaires et autres infrastructures et donc à terme augmentation des impôts locaux.
Je le répète: avons-nous les moyens de faire face à cela?...

2 - Autres problème connexe: le réchauffement de la planète!
Gouverner, c'est anticiper, veut l'adage.
Le niveau de la mer va forcément augmenter au fil des décennies :
http://www.notre-planete.info/actualites/actu_1643_previsions_pessimistes_elevation_oceans.php

De nouvelles prévisions pessimistes sur l'élévation du niveau des océan
Entre scientifiques optimistes et pessimistes, la hauteur
varie, mais tous sont unanimes, elle va bien augmenter !
Donc, dans les décennies à venir, le niveau de la Méditerranée va monter suffisamment pour inquiéter les ports et maisons, magasins, en rez-de-chaussée. Que va-t-il se passer? Mise en vente, effondrement de ce genre d'immobilier au profit d'un repli dans l'intérieur et sa conséquence en termes de demandes excessives dans des agglomérations qui n’auront pas anticiper ce flux de population (pourtant programmé).
Nous en revenons donc à sommes-nous capable d’absorber cet afflux supplémentaire qui va venir s'ajouter à celui cité plus haut ?...
Le nouvel Eldorado n’est-il pas le haut-Var par rapport à un littoral surchargé et qui plus est menacé par les aléas du réchauffement climatique ?...
Ne faut-il pas accepter qu’il est dorénavant impossible d’accueillir des millions de personnes sur le rivage azuréen et que c’est à d’autre communes de l’arrière pays de se développer pour absorber cette demande ?...

3 - La relative bonne nouvelle est que la chaleur augmentant, elle va devenir d’autant plus pénible à supporter. De fait, une partie de la population va remonter vers la zone intermédiaire de la France qui va offrir le climat clément que nous avions dans les décades précédentes pour y vivre mieux.
Le problème inhérent du réchauffement est que nous nous rapprocherons du climat tropical avec alternance de longues périodes de sécheresse et de fortes pluies (rappelez-vous le printemps pluvieux 2009 ainsi que le déluge de septembre 2009), sans oublier les maladies qui y sont inhérentes.
Pourquoi parler de ce point climatique, vous demandez-vous ? Parce qu'il y va de la détermination du zonage constructible pour les futures PLU car il faut aussi, un rapport d'experts suite aux inondations de 2005 le demande, interdire la construction dans certaines zones, prévoir des bassins de déversement dans d'autres. Encore une fois sommes-nous encore capable d'absorber une augmentation de population sans risquer d’outrepasser le risque de précaution ou de prévention ? L’exemple des sinistrés de Sainte-Maxime en septembre 2009 en est une preuve s’il en fallait une…

4 - Je n'ai parlé jusqu'à présent que des constructions pour habitations mais n'oublions pas le bâti d’entreprise, commerce, artisanat, etc!
Eh oui, si on donne la priorité à l'habitat où va-ton mettre l'économique? Donc, s'impose la question : à qui donne-t-on la priorité dans les années futures : habitat ou économie?

- De l'économie découle d'autres problèmes à résoudre dont nous débattrons ultérieurement dans un autre thème de débat : tissu économique, que faire pour demain?

Je vous offre sur COGOLIN FORUM ces pistes de réflexion pour en débattre dans le sens : pouvons-nous continuer à bétonner comme ces cinquante dernières années?...

Les enjeux ne sont-ils pas différents déjà aujourd’hui et surtout ne seront-ils pas encore plus différents dans un futur proche pour penser autrement le devenir de Cogolin et du Golfe?...

 

page précédente page précédente

Informations


13/12/2017





vous cherchez un sujet ou thème
tapez les mots clés ou une phrase
pour votre recherche...


rejoignez-nous sur facebook Rejoignez nous sur facebook
Partager




© Cogolin Forum, tous droits réservés - Reproduction interdite. Un bug sur le site, merci de nous le signaler ici