Cogolin Forum

Messieurs les anglais, tirez les premiers!

Suite à la lecture de deux articles dans le quotidien de la presse locale, JANUS compte les points !
Lien : courrier du maire de Saint-Tropez (source Var Matin)

- un mauvais point au Maire de Saint-Tropez.

« Le méchant est son propre enfer » (George Herbert)

Du jamais vu...
Vous rendez-vous compte, le maire de Saint-Tropez s’inscrit en faux contre un élu d’ l’opposition, qui plus est d’un village voisin, pour certains propos au sujet du projet du Yotel, propos tenus lors d’une réunion publique de cette opposition cogolinoise.
J’appelle cela une erreur de stratégie communicative.

1) Mr le Maire de Saint-Tropez aurait-il oublié que la tête de liste de l’opposition n’est qu’un conseiller et n’a aucun pouvoir décisionnaire, en tout cas jusqu’en 2014.
La réaction du Maire de la cité du Bailli de Suffren par voie de presse contre un conseiller d’opposition (non décisionnaire) d’un village voisin laisse sous-entendre qu’il suppose que Mr le Maire de Cogolin est moins influent que sont conseiller d’opposition pour en faire tout un pataquès dans le journal ?... Qui sait, si on suit cette logique, on pourrait croire en effet que l’usure du pouvoir du Maire de Cogolin fasse qu’il peine à trouver idée et a intérêt à suivre celles de son conseiller d’opposition…
nota : remarquez, si on suit ce qu’il fait du programme de la vraie opposition de 2008 par rapport à ce qu’il ne fait pas de son propre programme, on est en droit de penser en effet au copié-collé dû à l’usure du pouvoir…

2) Mr le Maire de Saint-Tropez offre une bonne et flagrante tribune à l’opposition de Cogolin (cherchez l’erreur…) alors que la réunion publique, d’une ne se faisait pas au stade de France et de deux, que son écho dans le journal n’était somme toute que peu important .
Merci Mr le Maire de Saint-Tropez pourrait vous dire la tête de liste de l’opposition Cogolinoise qui est cité de nombreuses fois dans la prise de position médiatique.
Le Maire de Saint-Tropez a raté une vocation, celle de conseiller en communication auprès de la tête de liste de l’opposition cogolinoise.

3) Prendre position contre une phrase sortie de son contexte global est un exercice de style qui sied aux politiques mais qui dénature la pertinence de l’objet débattu ou proposé.
Autrement dit, monter au créneau contre une personne qui n’a aucun pouvoir sur la décision prise quant au Yotel ni quant aux locaux de l’intercommunalité en lieu et place, porte à croire que Mr le Maire de Saint-Tropez craint que les élections de 2014 ne propulsent le dit conseiller d’opposition aux commandes de Cogolin…
En effet pourquoi réagir contre quelqu’un qui n’a aucun pouvoir (actuellement) si ce n’est qu’on ne craigne qu’il en ait plus tard… A méditer !

- Un bon point pour le conseiller d’orientation, pardon, d’opposition.

« On ne subit pas l’avenir, on le fait » (Bernanos)

En effet, il pourrait être d’orientation puisqu’il a su donner une direction à ce projet du Yotel. Pour preuve, ce dont j’ai parlé précédemment, la réaction du Maire de Saint-Tropez.

1) Sa réponse du berger à la bergère par voie de presse est rapide et remet gentiment les idées et le Maire de Saint-Tropez en place.

2) Il donne la définition exacte de leadership en précisant qu’il l’a employé ni dans le sens du pouvoir ni dans celui du favoritisme lors de la gestion de la future intercommunalité mais dans le sens d’être une dynamique d’innovation, une force de propositions, un élément moteur et porteur de la future intercommunalité dans les trois paramètres du développement durable :
Equité sociale et développement humain ; développement économique ; l’implication citoyenne, la démocratie participative.

3) Il rappelle aux 12 maires du Golfe que l’intercommunalité qui se profile est un sujet hautement plus important pour l’avenir du Golfe qu’un simple changement de statut et qu’il serait bon de faire une table ronde avec tous les conseils municipaux du Golfe donc toutes les oppositions comprises afin que le débat implique toutes les sensibilités.

JANUS :
Bien que je ne sois pas en accord avec l’ensemble du projet présenté par l’opposition cogolinoise, je reconnais que l’idée de vendre une partie du terrain à la future intercommunalité pour y implanter son siège est franchement judicieuse.
En effet, quel meilleur emplacement que le centre du Golfe pour un tel siège ?

CONCLUSION :
Un bon point à la tête de liste de l’opposition cogolinoise qui sans rien demander se retrouve mis sous les feux de la rampe par le maire d’une ville voisine.
Lui permettant ainsi de mettre un peu plus en avant ses idées…

Un mauvais point pour le Mr le Maire de Saint-Tropez qui en voulant faire une dénonciation médiatique à finalement fait la promotion de celui qu’il souhaitait contester !

A quand le prochain round médiatique ?...

JANUS

« Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles » (Sénèque, Lettres à Lucilius)

 

page précédente page précédente

Informations


13/12/2017





vous cherchez un sujet ou thème
tapez les mots clés ou une phrase
pour votre recherche...


rejoignez-nous sur facebook Rejoignez nous sur facebook




© Cogolin Forum, tous droits réservés - Reproduction interdite. Un bug sur le site, merci de nous le signaler ici