Cogolin Forum

Le Yotel, site en danger!

PEUT-ON CONTINUER COMME CELA ?

Le sujet de l’aménagement de Cogolin Plage et le devenir du fameux terrain du « YOTEL » sont d’actualité : La majorité municipale en appelle à la population, sous forme de concours d’idées, je demande moi aussi mais à la gouvernance, quelle idée se dissimule derrière tout cela ?...

Je vous prends à témoin et je vous laisse juge d’apprécier comme bon vous semble la démarche des « gérants » de Cogolin, à défaut d’en être les propriétaires légitimes (ndlr : les vrais propriétaires sont les Cogolinois – pourquoi pas un référendum populaire ?).

- Nous possédons un site boisé exceptionnel qui est restitué de droit à la commune.
La partie ouest est boisée et a la particularité d’être le dernier « poumon vert » du fond du Golfe. A l’heure de la protection de la planète, de la lutte contre le déboisement outrancier de certaines régions du monde, à l’heure où bon nombre de communes françaises se battent pour protéger des espaces verts, pour protéger voire replanter une forêt, pourquoi cet espace végétal du YOTEL est-il grandement menacée par le virus de la bétonnite aiguë ?
Monsieur le Maire nous a répondu dernièrement que Cogolin possédait encore 82% de son territoire en espaces naturels (boisés ou agricoles), alors s’il on enlève une petite partie enclavée, cela ne sera pas si grave…
aurait-on promis des « anneaux » pour quelques Cogolinois « amis » qui ne peuvent pas laisser leur petite embarcation au port, faute de place ? En échange de quelques voix, cela fait un bon compromis…
- Que faire du YOTEL qui a été un des thèmes de la dernière campagne électorale ?
L’équipe en place était au courant depuis longtemps du retour dans le girond communal de ce beau site (un projet à vu le jour sur Internet, réalisé par des proches du Maire, qui a disparu aussi vite qu’il était arrivé… pourquoi ?). Je suis en droit de trouver étrange ce long silence pour affirmer en fin de compte que rien n’est envisagé (alors que l’on a dépensé des milliers d’euros en études via le cabinet SDP Conseils) et que l’on demande des idées aux Cogolinois sans leur dire s'ils seront conviés au tour de table final qui validera le projet retenu en final afin d’assurer toute transparence. Entre parenthèses, pourquoi redouter la transparence du choix alors qu’on demande une idée aux Cogolinois ? Il faut bien prouver aux habitants que l’on respecte leurs idées, non ?
Je trouve cela d’autant plus étrange que quelques mois auparavant, il a été présenté un projet immobilier autour d’une marina. Sans entrer dans le détail, ce projet aurait-il été mis au placard ?... Si c'est réellement le cas, pourquoi ne pas enlever toute ambiguïté en le certifiant tout simplement? Ainsi les Cogolinois pourront juger qu'il a bien été remisé en comparant avec le projet qui sortira de terre.


- Le remboursement de la dette de Cogolin est invoqué pour justifier la vente de ce joli site.
C’est justement sur ce point que la fin ne justifie pas les moyens !
Il faut savoir qu’il y a d’autres retours programmés dans le girond Cogolinois pour rembourser la dette – nous allons récupérer 70 logements du parc de Plein Soleil – à vendre... La dette d’aujourd’hui, qui avoisine les 14 millions d’euros – certes, elle n’a pas augmentée – est à répartir de la manière suivante :
7 millions dus aux investissements réalisés par l’ancienne équipe – avant 1995- et 7 millions par la suivante – celle du maire actuelle.
Oui, qu’est-ce que quelques années de plus face au massacre irrémédiable de ce bois qui pourrait devenir un parc naturel pour les Cogolinois, pour les autochtones, au lieu d’être remplacé par des mètres cubes de béton destinés en grande partie à une population dépensant son argent dans la commune de leur résidence principale quand ils ne seront pas en courte villégiature dans la notre.
Pourquoi ne pas profiter de ce YOTEL pour inverser le sens des valeurs ?
Transformons le gagner plus en vivre mieux !

- Admettons à présent que l’on vende le YOTEL pour la raison invoquée.
Je fais appel à votre perspicacité, à votre statu d’habitant de Cogolin à qui les dirigeants doivent la vérité quant à ce que l’on fait de leur patrimoine communal, et à votre capacité à demander haut et fort que l’équipe en place certifie sur l’honneur les deux choses qui suivent - A vous de juger de leur éventuel refus et en analysant le projet retenu - :

Le constat : La dette est remboursée totalement par la vente du terrain.

1 De fait, nous n’avons plus besoin de payer tant d’impôts pour la rembourser.
Donc, demandons à nos dirigeants qu’ils prennent l’engagement de baisser les impôts locaux à hauteur de l'économie réalisée. Mais attention : nous allons bientôt passer en communauté de communes et certaines recettes vont être redistribuées ; est ce bien raisonnable de ce lancer dans cette prospective ?

2 L'équipe dirigeant Cogolin ne désire pas baisser les impôts locaux car toute commune a besoin de cette somme d'argent pour vivre et organiser toutes les choses à destination de la population. Soit, mais alors pourquoi rembourser la dette si ce n’est que l’on a le désir de faire un autre emprunt par derrière. D’accord, bien sûr, il va de soi que cela fait partie de la gestion d’une commune d'avoir des projets. Si c’est le cas, il y a forcément une idée derrière cela, un projet. On ne va pas rembourser la dette et garder l’argent sous le coude en attendant, dans dix années, qu’une idée, qu’un projet, arrive.
Donc, dans ce cas, demandons haut et fort d’être clairement tenu des intentions de l’équipe dirigeante quant à ses projets pour Cogolin. Nous sommes en droit de savoir ce que l'on va faire de cet argent qui quelque part est à nous !

MON AVIS

J’ose donc demander que l’on préserve le site du YOTEL qui a une position stratégique que convoitent tous les requins promoteurs. Utilisons cette position stratégique pour, dans le cadre de la future intercommunalité, créer un parc naturel de promenade et de découverte pour la partie boisée et d’un complexe ludique et commercial articulé autour des trois axes sport-culture-bien-être pour ce qui concerne l’autre partie du site.
Les financements se trouvent au niveau de la région, de l’état, de l’Europe, car il existe de tels complexes communaux et intercommunaux ailleurs en France donc pourquoi ne serions-nous pas capables d'en faire autant.
De plus, le montage financier public et privé (soumis à un cahier des charges précis) est possible et ne dépend que de la volonté des gouvernants de vouloir ou non préserver le site.


De cette façon, le site sera préservé et aura un retour sur les Cogolinois de même que les résidents du Golfe de par sa situation on en peu plus centrale !!! Voilà un projet en adéquation avec la protection de la planète par la préservation de l'espace boisé, une réduction des émissions de gaz à effet de serre par la réduction des distances de tous les usagers du Golfe et qui plus est par l'accès par la piste cyclable, je ne développe pas le projet (à chacun son rôle ou alors…) mais il y a dans le cahier des charges imposées tout ce qui tournent aux économies d’énergies renouvelables etc…
Il serait temps de mettre l'habitant au centre des préoccupations des gouvernants et de construire aujourd'hui en prévoyant demain !

Si maintenant des responsables se targuant de défendre l’eau, les forêts, la terre agricole, préfèrent le béton aride et froid, sont prêts à vendre leur âme au diable béton, grand bien leur face mais qu’ils le déclarent ouvertement et clairement en regardant dans les yeux les habitants de Cogolin et du Golfe : ils auront fait les mêmes erreurs que ceux qu’ils ont critiqué ouvertement il y a quelques années !
La grandeur des hommes politiques est aussi d’assumer leurs erreurs et pour moi, donner le YOTEL en pâture aux promoteurs immobiliers en est une !

Que ceux qui sont d’accord avec moi le disent en entrant dans le débat ou en faisant monter les deux demandes énoncées plus haut à travers la population.
Une équipe gouvernant une commune vous doit la vérité, la sincérité !

Que ceux qui ne sont pas d’accord entrent aussi dans le débat et viennent m’expliquer par A + B pourquoi ne pourrait-on pas faire autrement que de vendre le YOTEL.

A tous ceux qui pourront se regarder dans un miroir en se disant « j’ai au moins essayé de faire quelque chose pour vivre mieux à Cogolin demain »,je dis à bientôt pour continuer à croire à d’autres solutions dans le champ des possibles !

 

page précédente page précédente

Informations


16/08/2017





vous cherchez un sujet ou thème
tapez les mots clés ou une phrase
pour votre recherche...


rejoignez-nous sur facebook Rejoignez nous sur facebook
Partager




© Cogolin Forum, tous droits réservés - Reproduction interdite. Un bug sur le site, merci de nous le signaler ici