Cogolin Forum

Nouveau plan de circulation avenir

Lorsqu’on voit la chronologie des messages sur ce FORUM et les travaux engagés par la gouvernance, on pourrait tout à fait envisager que Mr le Maire trouve ses idées en lisant COGOLIN FORUM…
Un peu d’humour car il est évident que des travaux à l’échelle d’une commune sont programmés à l’avance pour l’étude, la budgétisation, la planification…

Pour comprendre les travaux d’aménagement de l’avenue Georges Clémenceau, je vous renvoie à un précédent message. lien : densification du centre urbain

Je ne vais pas orienter la polémique sur la forme du comment le faire mais plutôt sur pourquoi faut-il le faire et donc qu'est-ce que cela implique derrière.
Je tiens à vous faire remarquer que vous avez fait confiance à un maire qui vous laisse sur la touche quant à la stratégie de rénovation (loi SRU) du centre ville. En effet, un tel silence pourrait être apparenté à un délit d’initié. Je m’explique :
De tels travaux d’aménagement de la voie principale sont obligatoirement inclus dans un plan plus large.
Garder le silence sur les intentions finales ou les réserver à un proche entourage de la gouvernance est susceptible de faire louper des affaires commerciales ou immobilières à certains. Vous devez comprendre que ces travaux ne sont qu’une étape de transformation du mode de vie, du plan de circulation, dans Cogolin, tout comme l’ont été la déviation vers Toulon, le rond- point d’Afrique, le rond point sortie Grimaud et le seront le rond-point sortie Toulon, la déviation vers Grimaud, etc.

Qu’est-ce que cela veut dire ?
Cela signifie que d’ici5, 10, 15 ans (je ne suis pas dans les arcanes du pouvoir), les lieux stratégiques de Cogolin vont se modifier. Certains lieux privilégiés vont perdre au profit d’autres et réciproquement.

J'accuse donc Mr le Maire de tous les cogolinois (en théorie) de ne pas jouer un vrai rôle de communication quant à la réalité des travaux engagés par la commune.

Je ne critique pas le bien fondé ou non de ces travaux, puisque ils sont une nécessité et tout maire les aurait lancés si en 2008. Et tout maire les poursuivra en 2014, si.

Je critique le fait que Mr le gérant actuel de Cogolin n'associe pas la population à la reconfiguration future de Cogolin. Bien sûr, vous allez me dire que c'est faux car il y a eu une réunion publique pour informer les habitants des travaux qui vont être engagés ou

pour ceux qui sont déjà engagés. Ce n'est pas de cette communication que je parle. Celle-ci existe, elle parle du présent.

Relisez bien mon propos. Je ne dis pas qu'il n'informe pas sur ce qui se fait ici ou là mais qu'il n'informe pas dans quelle plan de développement pour demain, dans quelle stratégie de reconfiguration globale donc à long terme, les travaux effectués aujourd'hui s'inscrivent !
C'est pour cette raison que j'ose dire qu'il ne joue pas un vrai rôle de communication et par là même ce n'est pas très réglo d'un point de vue économique dynamisés par le plan de circulation à venir. Par ailleurs, certains pourraient envisager d’investir dans telle habitation ou de se lancer dans la création d’un commerce s’ils savaient que d’ici quelques temps le lieu deviendra piéton ou voie de passage, etc. Ne pas tenir la population au courant des intentions finales des travaux de rénovation consiste à pénaliser la majorité de la population au profit d’un petit nombre !

Mon avis sur le futur plan de circulation de Cogolin.

N’étant pas dans les arcanes du pouvoir, cet avis ne tient qu’à moi mais il ne doit pas être trop loin de celui prévu par les instances dirigeantes.

- Les voitures venant de Toulon et de Grimaud n’entreront plus dans Cogolin par les voies actuelles. Elles prendront les déviations pour arriver au rond-point d’Afrique et entreront dans Cogolin par l’avenue Georges Clémenceau (vous comprenez à présent les travaux d’embellie, le rond-point de la poste, le ralentissement à 30km).

- La rue Carnot deviendra à sens unique pour aller vers Grimaud.
- les rues Jean-Jaurès, Gambetta et Marceau seront à sens unique direction Toulon.
- Du moment où les voitures ne se croiseront plus, il y aura élargissement des trottoirs ou de l’espace piétonnier voire peut-être des voies piétonnes.
- La finalité étant de réduire l’utilisation de la voiture, a-t-on prévu les parkings en rapport ?

J’estime que même si ce sont des parkings pratiques, ce n’est pas le rôle d’une grande surface de servir de parking public…
Il y a selon moi un projet de parking aérien dans les cartons. Si c’est le cas, même si c’est dans 5 ou 10 ans, qu’on en parle !!!!!
Qu’est-ce que cela veut dire un parking payant, c’est que le gratuit ne fera plus partie de ce monde sinon pourquoi aller dans le parking aérien donc horodateur, parcmètres, fourrière, etc…
Si cela doit faire partie de la vie, soit, mais qu’on le dise ouvertement pour commencer à nous y adapter plutôt que de nous faire avaler la couleuvre en nous plaçant devant le fait accompli.

Je terminerai en vous annonçant que même si vous trouvez Mr le Maire rénovateur, il n’y est pour rien ou presque rien car il suit les orientations gouvernementales (régionales, loi SRU, PADD, intercommunalité, etc).
Ceci pour vous dire de ne pas vous laisser aveugler par le miroir aux alouettes et de ne pas trop mettre de gloriole à ses actes. Il n’a pas fait cela pendant15 ans de gouvernance alors que la nécessité existait déjà, je ne vois pas pourquoi il le fait à présent si ce n’est qu’il lui est fortement recommandé de le faire dorénavant par lois et conseils d’experts interposés… CQFD !

Ami entends-tu…

JANUS

---------------------------------------------------------------------

JANUS revient à nouveau sur les travaux d'aménagement de la voirie cogolinoise.

Je tiens à dénoncer la stratégie de communication électorale qui va être celle du gérant actuel de Cogolin en 2014.
Je fais ceci en 2010 pour que vous ayez une preuve tangible dans quelques années afin que vous ne vous fassiez pas bluffer par le miroir aux alouettes qu'il va vous exposer.
En effet, après avoir dénoncé dans mon précédent message le manque de communication quant à l'objectif final de tous ces travaux d'aménagement de la voirie, je dénonce à présent la récupération politique quasi certaine de ces travaux.
JANUS est persuadé que le gérant actuel de la commune va ramener à lui l'embellissement de la ville et la nouvelle configuration du sens de circulation automobile. Si cela est vrai dans la forme, ça ne l'est pas dans le fond!
Ainsi, campagne électorale obligeant, il va se targuer d'avoir été bénéfique au développement de Cogolin, etc, et "je me cire les pompes"…
Je tiens donc à titiller votre computer cérébral afin que votre esprit réfléchisse à ce que je vais démontrer et je souhaite démonter ci-dessous.

- Première coïncidence : Les travaux de l'avenue Georges Clémenceau vont durer trois ans. 2010 + 3 = 2013 et coïncidence : élection communale au printemps 2014… CQFD!

- Dans le Plan d'Aménagement et de Développement Durable (PADD), qui est je le rappelle un rapport d'experts qui s'est imposé à toutes les communes de France, il est dit qu'il y aura un nouveau plan de circulation lorsque la déviation sur Grimaud sera construite.
Coïncidence que les travaux d'aménagement de la voirie et d'embellissement de l'entrée de ville débutent en même temps que la déviation… CQFD !
Je ne serai pas du tout étonné que l'annonce d'un futur plan de circulation se fasse d'ici quelques temps… wait and see…

Même si le PADD n'est qu'une analyse et des conseils, il n'empêche qu'il donne les grandes directions à suivre et que la grande majorité des communes de France les suivent au rythme de leurs moyens et obligations.
Ceci pour dire que Mr le gérant actuel de Cogolin n'y est pour rien ou en tout cas pour pas grand-chose. Même si en 2008, le candidat de l'opposition avait été élu à sa place, il est certain que lui aussi aurait réalisé les mêmes travaux (d'ailleurs ils étaient notifiés dans son programme) car c'est une démarche qui est dans les cartons de la région et de l'état!
Autre élément qui ajoute au fait qu’il suit plus qu’il n’anticipe. Il applique les directive de la loi SRU (Solidarité et renouvellement urbain) du 13 décembre 2000, améliorée en 2003) dont je vous rappelle les grandes lignes:
Une étude sur habiter, se déplacer… vivre la Ville a fait ressortir la nécessité d’assurer une plus grande cohérence entre les politiques d’urbanisme et les politiques de déplacements dans une perspective de développement durable.

La loi trouve sa source dans le fait que la ville d’aujourd’hui n’est plus celle d’il y a 50 ans. La loi SRU cherche à prendre toute la mesure des enjeux de la ville d’aujourd’hui :
lutter contre la périurbanisation et le gaspillage de l’espace en favorisant le renouvellement urbain,
inciter – voire contraindre parfois – à la mixité urbaine et sociale,
mettre en œuvre une politique de déplacements au service du développement durable.

L’objectif de la Loi SRU consiste à offrir aux décideurs publics un cadre juridique rénové ainsi que des alternatives permettant d’envisager un développement autre que celui proposé et mis en œuvre ces dernières décennies. Elle comprend trois volets qui sont ici commentés :

1 urbanisme

Le SCOT permettra de mieux encadrer les plans locaux d’urbanisme (qui succèdent aux plans d’occupation des sols). Ceux-ci présenteront le projet d’aménagement et de développement durable de la commune qui définit les orientations d’urbanisme (traitement de l’espace et des voies publiques, environnement, paysages, entrées de villes, restructuration de quartiers…).

La loi se caractérise aussi par un élargissement de la participation de la population à l’élaboration des documents d’urbanisme en généralisant l’obligation d’organiser la concertation avant toute élaboration ou révision d’un schéma de cohérence territoriale ou d’un plan local d’urbanisme.

La loi réforme également la fiscalité de l’urbanisme pour permettre une utilisation de l’espace plus économe en supprimant les taxes pour surdensité, mais aussi pour lutter contre l’urbanisation périphérique en créant une nouvelle participation pour création de voies nouvelles.

2 habitat

Dès le 1er janvier 2002, les communes de plus de 3 500 habitants faisant partie d’une agglomération de plus de 50 000 habitants se verront prélever annuellement une somme de
150€ par logement social manquant si leur parc social est inférieur à 20 % des résidences principales.
Cette somme sera prélevée au bénéfice d’un établissement public (ECPI ou EPF), lorsqu’il existe, en vue de la réalisation des logements sociaux.

La loi SRU ne se limite pas à ces seules dispositions. Elle comporte diverses mesures permettant d’assurer une meilleure protection de l’acquéreur immobilier et du locataire,
un renforcement des procédures de lutte contre l’insalubrité et la mise en péril des immeubles, et une extension des compétences des offices publics d’HLM.

3 déplacements

La loi conforte le plan de déplacements urbains qui doit définir un partage modal équilibré de la voirie entre chacune des différentes catégories d’usagers.
Elle renforce l’effet " prescriptif " du PDU qui peut délimiter des périmètres à l’intérieur desquels les conditions permettent de réduire ou de supprimer les obligations en matière d’aires de stationnement inscrites dans les plans locaux d’urbanisme.
La loi offre également la possibilité aux autorités organisatrices de transports de se regrouper au sein d’un syndicat mixte de transport afin de rendre complémentaires les différents réseaux existants, mais aussi plus performants et attractifs pour les usagers.

Enfin, à partir du 1er janvier 2002, la loi confie aux régions l’organisation des services ferroviaires régionaux de transport de voyageurs.

L’efficacité de cette loi dépend pour une large part d’une appropriation politique, qui si elle fait défaut, accentuera les dysfonctionnements urbains qui avaient, à l’origine, motivé son vote…

Ces travaux sont très bien pour Cogolin mais vous comprenez à cette lecture que tout autre maire l'aurait fait aussi et que le maire en place n'aura DONC vraiment AUCUNE gloriolle à ramener le drap à lui!

- Je ne suis qu'un simple citoyen qui n’est pas dans les arcanes du pouvoir et pourtant je vous fais part de réflexions, d'analyses, de nécessités, d'idées, pour Cogolin : relisez le message précédent "nouveau plan de circulation" et le sujet "densification du centre urbain".
Dates à l'appui, j'aurais pu être tout autant capable que Mr le Maire de faire ce qu'il fait puisque j'en parle avant que les travaux ne commencent… CQFD!
Bien sûr, les travaux sont programmés depuis un certain temps pour ne pas dire un temps certain. Entre parenthèses, ça renvoie à nouveau sur le manque de communication de la gouvernance quant à la finalité de tout ça car soyez convaincus qu’ils s’inscrivent dans un plan… mais lequel ?
Pour en revenir à l’essentiel, par ma réflexion, je parle de ce qui se passe ou va se passer alors que je ne suis pas dans les petits papiers de Mr le Maire.

Je vous fais part de mon analyse pour vous faire garder la tête froide en 2014 et ne pas succomber au chant de la sirène gouvernante…
Vous pourrez relire à ce moment là, qu'en 2009 et 2010, JANUS avait déjà dénoncé sur COGOLIN FORUM la stratégie électorale de "bienfaiteur" pour Cogolin que le gérant de Cogolin tentera à coup sûr de faire valoir…

Vous pensez certainement que "la critique est facile mais l'art l'est moins", soit! Mais :

1 – Nous verrons en 2014 quelles seront les propositions de Mr le gérant actuel pour l'avenir de Cogolin.

2 – Vous avez un gouvernant qui ne fait ni guère ni plus que ce que tout autre maire saurait autant faire que lui. Cela s'appelle de la gestion communale à minima dans le cadre des lois et obligations imposées ou à respecter.

3 – les impôts… J'ai fait du bon boulot…
Il a promis une baisse… cela fait si longtemps que je l'avais oublié… Par contre cela fait combien de temps que ça n'a pas baissé? Qui va les augmenter dans les années à venir? La taxe professionnelle, ouf, merci la nouvelle loi et merci l'intercommunalité qui va venir!...
N’importe quel maire responsable sait qu'il y a un montant de recettes fiscales. Je retire un pourcentage x pour le remboursement de la dette. Avec le restant, que fais-je?... C'est ici, la base de la gestion d'une commune et c'est justement ici que je me différencie fondamentalement de ses choix !

4 – Qu'est-ce qu'être maire d'une ville?
Est-ce la voirie, les ampoules, les déchets, les trous, les animations classiques, etc
Est-ce la gestion d'un bon père de famille frileux (lire le sujet) ou est-ce fédérer une population à travers un projet commun? Ou est-ce redorer le blason de sa ville pour rayonner au-delà des frontières de la commune? Ou est-ce apporter un mieux-vivre à sa population? Ou est-ce développer le tissu économique de la commune dans une dynamique, innovatrice et moderne?
Je ne suis pas du tout sûr que Mr le maire pense comme moi le métier de Maire si j'en juge par ses choix lors des trois mandats que la population a bien voulu lui confier plus l’année supplémentaire en cadeau présidentiel… CQFD!
Vous vous doutez bien que je ne vais pas confier mes propositions en 2010, il serait trop content de ne pas avoir à réfléchir… Toutefois, sachez qu'elles sont là et qu'elles vous seront confiées dès le début de la campagne officielle de 2014!
Cogolin a trop perdu de temps précieux, de terrains à proximité du centre-ville qui auraient pu être plus utile, plus bénéfiques que par leur simple utilisation comme habitat. Cessons de lambiner, d'être timorés. Devenons ambitieux et constructifs! JANUS a de très nombreuses idées pour répondre à la question : quel Cogolin pour demain?
Rassurez-vous quant aux impôts, cela ne coûte pas plus cher!
On peut faire mieux avec autant, tout dépend de… Non Mr le maire, vous n'en saurez pas plus pour l'instant.
RDV en 2013…

… Montez de la mine, descendez des collines…

JANUS

 

page précédente page précédente

Informations


18/08/2017





vous cherchez un sujet ou thème
tapez les mots clés ou une phrase
pour votre recherche...


rejoignez-nous sur facebook Rejoignez nous sur facebook
Partager




© Cogolin Forum, tous droits réservés - Reproduction interdite. Un bug sur le site, merci de nous le signaler ici