Cogolin Forum

Mise au point, partie 1 :

1) AVANT-PROPOS :
Fin du premier trimestre 2011, nous somme à la mi-mandat. JANUS souhaite faire une mise au point afin de mettre un bémol à l'apparence de "bon maire" pour Cogolin que vous pourriez donner au gérant actuel de la commune.

En effet, les réflexions « ça pourrait être mieux, d'accord, mais ça pourrait être pire. Il a au moins fait des travaux nécessaires. Ce n’est pas trop mal ce qu'il a fait. Il n'a pas plus endetté la commune … » sont quelque part justes mais il faut grandement les nuancer.
Tout d'abord, retour sur le banc de l'école pour faire du calcul.
Dette initiale, environ 14 M€. Remboursement par année, en moyenne 1 M € (pour faire simple). Donc au bout de 16 ans, si on fait le compte :

Dette initiale - remboursement sur 16 années = dette actuelle.
En chiffres cela donne :
14 – (16 x 1) = un peu plus de 13 M€… Cherchez l'erreur!

En fait, il n'y a pas d'erreur si ce n'est que la gouvernance en place ne reconnaît pas ouvertement que la dette de 2011 lui appartient. La gouvernance a remboursé la dette au fil du temps mais elle a par-dessus, dans le même laps de temps, fait à son tour des emprunts pour financer son action. Le problème n'est pas d'avoir une dette. Toutes les communes ont besoin d'emprunter pour la réalisation de leurs projets. Je ne jette pas la pierre pour cela. Les
emprunts sont faits à hauteur de la capacité de remboursement de la ville. Je dénonce le fait de ne pas assumer ouvertement, au grand jour, la responsabilité de la dette en cours et que le prédécesseur n’est plus le seul en cause pour le montant de cette dette communale … CQFD!

En ce qui concerne le reste de ce qui se passe actuellement, lisez bien l'analyse qui suit et de la même façon vous mettrez certainement un bémol à l'opinion que vous vous faites de l'action du gérant actuel de Cogolin.

Vous n'avez pas forcément lu le Plan d'Aménagement et de Développement Durable (PADD) de Cogolin. Ce document officiel, réalisé par des experts attitrés, est réalisé pour chacune des communes de France. Il est un cliché, une analyse, à l'instant t, de la commune etil préconise aussi des idées d'aménagement et de développement durable. Ce document n'oblige pas mais incite "fortement" la gouvernance en place d'une commune à le suivre au gré du temps et des moyens.
JANUS a lu ce document et vous en sort une synthèse pour vous démontrer que toutes les actions de Mr le Maire, même si c'est lui et pour cause qui les a mises en œuvre, ne viennent pas obligatoirement de lui et de sa propre volonté de faire des choses pour Cogolin!
Vous allez me rétorquer que si c'était quelqu'un d'autre, il suivrait aussi ces directives plus ou moins imposées par les instances supérieures de l'état. Effectivement, néanmoins il y a le fond et la forme. Il y a donc deux types de gouvernants. Celui qui suit point barre et celui qui à partir de ce qu'on lui recommande de faire, pour ne pas dire impose, réfléchit, anticipe dans le temps, construit un plan volontariste, cohérent et coordonné de développement économico-social, etc. afin de donner de la vie à sa ville et non pas qu'en faire une coquille vide, même si elle est jolie !!!

Vous découvrirez en temps voulu la démarche, les projets, les propositions de JANUS pour Cogolin. Vous vous rendrez compte par vous-mêmes dans quelle catégorie je me place…
Voici donc ce qui est dit dans le PADD de Cogolin, avec mes commentaires.

2) ANALYSE DE L’ACTION DE LA GOUVERNANCE EN PLACE :

Extrait du PADD : POSITIONNER LA COMMUNE AU COEUR DES DYNAMIQUES DU GOLFE DE SAINT-TROPEZ ET FAVORISER LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE :

JANUS:
Il me semble que la gouvernance a un train de retard à ce niveau. Un train, on le regarde passer ou on y est dedans. JANUS préfère être dedans et rouler vers l'avenir que de le regarder passer: no comment!
Je sais ce que vous allez me répondre quant aux zones d'activités, etc. Non, je ne suis pas d'accord avec vous car créer des zones d'activités est le B-A BA de n'importe quelle municipalité de France et de Navarre. C'est bien mais insuffisant et inerte! Relisez ce qui est dit dans le PADD : positionner, favoriser… Cela demande de faire preuve d'une démarche volontaire de développement, d'action de soutien, de promotion, etc.
Je m'excuse, mais je ne constate rien à ce niveau de la part de la gouvernance que vous avez souhaité remettre en place trois fois! Demandez aux commerçants du centre-ville ce qui va leur arriver avec les travaux d'embellissement de l'avenue Clemenceau : la cata! JANUS vous en reparlera dans un prochain message.
Vous avez beau avoir installé une superbe baignoire chez vous, si vous ne lui amenez pas l'eau : elle ne se remplira jamais… élémentaire mon cher Watson ! Surtout quand cette baignoire a une fuite nommée grande surface à moins de 1km de distance à pied et bientôt une zone commerciale.

La diversité des espèces végétales confère au site une grande originalité qu’il convient de préserver.

JANUS:
Il semblerait que Mr le gérant de Cogolin ait délaissé ses racines agricoles pour se reconvertir dans l'immobilier. Pourtant c'est à ses anciens engagements d'agriculteur que je fais appel pour qu'il engage Cogolin sur la voie du développement durable.
Comme vous l'avez lu, les experts soulignent la richesse de notre patrimoine vert…

Par ailleurs, Cogolin est un des acteurs majeurs au sein du Golfe en termes de logements sociaux.
Toutefois, l’offre en équipements, si elle est relativement complète, n’est plus adaptée en termes de capacité d’accueil. Les équipements sont donc pour la plupart saturés. Ainsi, il n’est pas envisageable pour la commune de poursuivre une telle croissance. Elle devra donc réguler sa production de logements et réactualiser son offre en équipements.

JANUS:
Vous ne rêvez pas! Ce sont des experts extérieurs qui ont écrit cela. Maîtriser la production de logements et renouvelez l'offre en équipements. Flash-back sur les trois mandatures: Est-ce vraiment ça que mr le gérant actuel fait pour la commune… Compter le nombre de constructions depuis son investiture et le nom des bureaux d'études… No comment!
Il semblerait que la reconversion immobilière de la gouvernance en place a oublié qu'il y a une forte population autochtone qui travaille à l'année et qui n'a pas les moyens de pouvoir devenir propriétaire de son logement vu le prix excessif de l'immobilier, ni même parfois en être locataire vu la rareté de l'offre. A ce propos, croyez-vous que le projet du Yotel va apporter des logements aux cogolinois ? Croyez-vous pouvoir avoir des logements à un prix « modique » à côté d’un hôtel luxe-thalasso ?Cela ferait un peu désordre non ?... Il s’en tape le gérant, il ne veut que des taxes foncières et des taxes d’habitations  dans sa vision étriquée de la commune ! Peu importe qui achète… Est-ce cela le remerciement d’un maireà sa population qui la mit en place trois foispar manque de mémoire ou masochisme. Qu’attendez-vous pour manifester, bloquer, vous révolter, et montrer que vous voulez un projet plus accessible pour les habitants de Cogolin et de l’intercommunalité. Ce n’est qu’un rapport de force en sa défaveur qui lui fera changer l’orientation de son projet du Yotel. Ouvrez les yeux ! Allez au-delà du discours de façade du gérant. Faites les compte ! On va y gagner et y perdre en même temps, c’est une évidence. Bien sûr, la vente devrait rapporter une enveloppe substantielle pour Cogolin (normalement) mais il y en aurait une aussi avec un autre projet pour la population autochtone. Le problème est que l’on brade pour avoir une enveloppe, des taxes et non pour apporter un plus aux besoins et/ou manques de la population de Cogolin et du Golfe !!!!!

Par ailleurs, si on s'en réfère au Schéma de Cohérence et d'organisation Territoriale, les douze maires souhaitent inverser la proportion de 1/3 de résidences principales pour 2/3 de résidences secondaires en 1/3 de résidences secondaires pour 2/3 de résidences principales.
Je vous laisse témoin de leur capacité ou non de joindre l'acte à la parole ou tout du moins l'écrit!

L’urbanisation relativement peu dense à l’ouest du centre-ville s’est accompagnée d’un réseau routier secondaire rayonnant, dont les axes ne sont pas connectés entre eux. Cette organisation du réseau est défavorable aux liaisons inter quartiers.

JANUS:
Qui a fait ça si ce n’est ceux qui étaient en poste tout comme ceux qui sont en poste"Gouverner, c'est anticiper" ne semble pas être l'apanage de certains!
Il y a encore des choses à faire et anticiper, mais…
Pourquoi toujours attendre d'être le nez dedans pour tenter de trouver une solution plutôt que de l'anticiper?
Nous en reparlerons en temps voulu car JANUS ne voit pas que pour le temps d'un mandat mais pour les générations qui suivent. Si les mandatures précédentes avaient eu ce genre de démarche anticipatrice, ça aurait facilité la vie dans Cogolin…

Le paysage de la commune présente des éléments forts tangibles (massifs, plaines, littoral, village), mais c’est également une ville qui manque de lisibilité par des débordements pavillonnaires, le mitage des zones naturelles et agricoles caractérisé par les zones NB, des zones d’activités et des entrées de ville peu structurées, de même que le secteur de la Foux excentré et mal structuré. Ceci fait l’objet d’un objectif inscrit au PADD : « Etablir des coutures urbaines ».

JANUS:
Vous pouvez constater ce que je vous ai dit en introduction.
En lisant ceci, vous comprenez que tous les travaux dans Cogolin ne sont pas que de la propre initiative du gérant de Cogolin.

Embellissement des entrées de ville (av G. Clemenceau et ronds-points), désengorgement du centre-ville (couture échappatoire à la poste par Coletto), redonner la priorité au piéton en centre-ville (élargissement des trottoirs et limitation de vitesse), étaient conseillés par les experts, comme vous l'avez lu dans le PADD … CQFD!

pour réussir ce confortement, Cogolin est à la recherche d’un renouveau de son économie touristique, la création de quelques zones d’habitat de meilleur standing, l’accueil d’entreprises tertiaires, … Toutes ces orientations devant accompagner un changement d’échelle et d’image, par ailleurs déjà à l’oeuvre depuis quelques années. Un changement au profit d’un cadre de vie plus urbain qui reposera sur un réseau d’espaces publics plus dense et convivial, participant ainsi d’une meilleure qualité de vie.

La forte croissance qu’a connue la commune de Cogolin a demandé une adaptation rapide en termes d’équipements, d’infrastructure, d’économie et de consommation d’espace. Elle souhaite aujourd’hui maîtriser cette croissance et doit donc anticiper son développement tout en préservant au mieux le cadre naturel qui est un atout majeur de la commune.
En conséquence, un certain nombre d’axes et d’actions doivent être programmés.
Un pôle villageois
Un hyper centre de 300 m de diamètre
Un pôle urbain
Un hyper centre de 600/900 m

JANUS:
Vous comprenez que tout ce qui se passe se trouve inscrit dans un plan. Le problème avec notreroi, pardon, démocrate de gérant, est que la communication n'est pas son fort.
Savez-vous ce qui va se passer après? Savez-vous ce que l'on va faire pour faire vivre cet écrin cogolinois? Juste une coquille vide ou va-t-on organiser des choses et/ou faire une continuité? Je pense que beaucoup de ceux qui me lisent découvriront que tout est inscrit et conseillé mais qu'il n'y a aucune communication sur les intentions de la gouvernance sur le devenir de Cogolin.
Vive la démocratie de proximité de la gouvernance que vous avez réélue: mettre la population devant le fait accompli!

Enseignements du diagnostic Enjeux

Un PADD décliné en 3 orientations transversales


1. Un cadre environnemental riche et de qualité sur un territoire à l’urbanisation relativement concentrée

- Développer le tourisme vert
- Aménager les abords des cours d’eau
- Préserver et valoriser les sites et paysages remarquables (+++ pour le Yotel commentaire JANUS)
- Effectuer un traitement paysager des zones d’activités
- Préserver et valoriser les zones agricoles
Orientation 1 Accompagner le développement urbain


2. Un parc de logements récent et diversifié qui s’est développé le long des axes

Routiers
- Densifier les noyaux existants et conforter les hameaux
- Assurer la qualité architecturale traditionnelle des extensions du village
- Valoriser le patrimoine architectural
- Développer des lieux de convivialité et des espaces verts
- Favoriser la création de logements pour actifs

JANUS:
Nous en arrivons à la partie intéressante du PADD : les conseils des experts.
Surprenant de lire le PADD. Il y a du boulot… Je vous laisse juge de ce que la gouvernance en place fera ou ne fera pas.

… suite dans un prochain message …


Je trouve dommage que l'opposition qui siège au conseil ne pointe pas plus les incohérences ou silence du pouvoir en place comme votre impertinent JANUS le fait.
Aussi faites connaître COGOLIN FORUM au plus grand nombre autour de vous afin qu’une autre manière de concevoir la vie de Cogolin et à Cogolin puisse se propager et grandir.
N’oubliez pas que si vous aimez les idées développées dans ce forum, elles ne pourront voir le jour que si la majorité des électeurs cogolinois les consacre en 2014…
JANUS compte donc sur vous pour devenir VRP du renouveau cogolinois,
du mieux vivre ensemble à Cogolin demain.

L’impertinent JANUS

 

page précédente page précédente

Informations


18/08/2017





vous cherchez un sujet ou thème
tapez les mots clés ou une phrase
pour votre recherche...


rejoignez-nous sur facebook Rejoignez nous sur facebook
Partager




© Cogolin Forum, tous droits réservés - Reproduction interdite. Un bug sur le site, merci de nous le signaler ici