Cogolin Forum

2050 : La cata!

Lundi 18 janvier 2010, journal télévisé de 13h. Une info est banalement lancée dans le flot d’informations du journal. Elle concerne une table ronde à propos du problème des retraites qui se profile dans l’avenir car, et c’est là où je désire en venir, il y aura en 2040 (ce qu’a dit le journaliste) moins d’un actif pour un retraité. Cela a duré moins d’une minute, le point principal étant comment faire pour assurer les retraites.
Une métaphore en prélude à ce que je vais vous commenter :
Vous êtes devant une porte. Vous introduisez la clé dans la serrure. Vous tournez pour déverrouiller. Vous actionnez la poignée pour ouvrir le battant. La porte s’ouvre et vous êtes face à cet espace qui se trouvait derrière la porte et vous franchissez le seuil pour entrer.

Eh bien, aujourd’hui, à ce franchissement de décade, nous en sommes seulement au moment où nous introduisons la clé ! Et l’espace qui se trouve derrière la porte est la catastrophe économique et sociale qui se prépare avec l’inversion du ratio actif/retraités. Entre les deux, les différentes phases de la métaphore sont liées et dépendantes des décisions gouvernementales et des aléas de l’actualité nationale et internationale.

Vous me prenez certainement pour un pessimiste oiseau de mauvais augure. Pourtant ce n’est pas le cas. Pour être en phase avec mon pseudo JANUS,voir ici
j’écoute, j’intègre le premier degré bien entendu mais j’essaie aussi d’entrevoir ce qui se cache ou se profile derrière l’effet d’annonce.
Dans le cas présent, bien sûr le problème du financement des retraites est épineux mais, mais, mais, le plus important problème qui selon moi annonce la cata, est le complément d’information final : 1 actif voire moins pour 1 retraité en 2040 !
Cette info, somme toute banale dans le flot d’informations est en fait dramatique en soi. Elle est le détonateur d’une réaction en chaîne évidente de problèmes économiques et sociaux à venir.
Après avoir entendu cette info, j’ai surfé sur diverses sources pour vérifier cette révélation.
Je vous fais part d'une d'entre elles, avant de continuer mon commentaire.

"Le vieillissement de la population française

L'évolution du rapport actifs / retraités
1. L'explosion annoncée du nombre de retraités

La part de la population des plus de 65 ans dans la population totale devrait passer de 23,2% en 2000 à 47,3% en 2050.

2. Un équilibre actifs / inactifs qui tend à s'inverser

A paramètres constants, le ratio actifs / inactifs de "60 ans et plus" est appelé à décroître très fortement dans les décennies à venir, compromettant l'équilibre financier des régimes de retraite.

3. Une population active appelée à décroître

Depuis les années 60, la France a bénéficié d’une croissance relativement soutenue de sa population active mais la tendance devrait s’inverser d'ici la fin de la décennie.

4. Un taux d'activité médiocre

Le taux d'activité, en France, stagne à un niveau médiocre : autour de 45% de la population totale. A titre de comparaison, le taux d'activité des Pays-Bas est de six points supérieur, et celui du Danemark de huit points.

5. Des seniors qui travaillent peu

Même si le taux d'activité des 55-64 ans connaît, en France, une légère augmentation depuis 2001, il reste sensiblement inférieur à celui de la moyenne de l'Union Européenne."

Comme vous le savez, le système de retraite par répartition fait que ce sont les actifs qui financent les retraites. De fait, les politiques cherchent des solutions pour préserver la pérennité compromise du système. C'est très bien mais ce n'est pour moi que la partie émergée de l'iceberg. Allons plus loin dans la cata.

- 1 actif pour 1 retraité, ça veut dire une population vieillissante. Mais une population vieillissante est plus fragile donc une augmentation des dépenses de santé donc de la sécurité sociale qui ne l'oublions pas est financée par les cotisations et charges des actifs (pour la majeure partie y compris le trou via les impôts). Or entre la population vieillissante et l'emploi déficient, le nombre d'actifs se réduit : c'est le chien qui se mord la queue!

- Une population vieillissante, c'est aussi à terme plus de monde dépendant donc plus de monde ayant besoin d'être pris en charge par des institutions et maisons de retraite.
Les politiques travaillent à cet état de fait mais leurs objectifs seront-ils suffisants lorsqu'on voit déjà, actuellement, le nombre insuffisant et l'état de bon nombre de maisons de retraite? Sans parler du personnel que l'on réduit pour rentabiliser, eh oui, on ne soigne pas madame, on ne soigne pas monsieur, on compte!

- Lorsqu'on connaît le coût de l'hébergement dans ces antichambres de la mort, nous sommes en droit de nous demander si les "vieux" ne vont pas être le nouveau "or noir" des businessmen aux dents longues dont je vous parlerai dans un sujet à venir. Eh oui, le malheur des uns fait le bonheur des autres! Est-ce l'objectif, pour ne pas dire la philosophie, d'un gouvernement de laisser se développer ce marché financier gérontologique alors que la population va se paupériser ?...

- Justement, le pouvoir d'achat de cette population du "troisième âge" va forcément baisser du fait de cette inversion actifs/retraités. Une population en augmentation mais qui dépense moins qu'est-ce que ça donne? Moins de dépenses donc moins de chiffre d'affaire pour les commerces donc moins d'approvisionnement donc moins besoin d'ouvriers donc plus de mise au chômage donc moins de pouvoir d'achat donc moins de dépenses… Tiens, il me semble déjà avoir dit ça mais c'était pour les "vieux" : On appelle ça une spirale infernale ou cata!

- plus de personnes âgées veut dire aussi moins d'autonomie donc nécessité de plus en plus évidente d'avoir un accès facile, à proximité, pour tous les commerces vitaux.
Vous comprenez maintenant que la loi Solidarité et Renouvèlement Urbain (SRU) n'est pas que du développement durable mais aussi la prise en compte d'une humanité qui va ralentir, au propre comme au figuré.

Si je passe par JANUS pour vous informer sur cette cata qui s'annonce, c'est parce que la cata nationale va être aussi cogolinoise. Je pense sincèrement que ce n'est pas le cadet ni même le minime souci de la gouvernance actuelle de Cogolin. C’est fort heureusement le réel souci de la vraie opposition pour en avoir parlé avec eux et la mienne aussi si en 2014, qui sait?...

Pour notre commune, cette projection dans le temps n'est même pas esquissée. On gouverne pour les parents sans penser aux enfants qui vont subir de plein fouet cette cata. Quant à nous, trentenaires, quadras et quinquas, ne haussez pas les épaules car dans 30, 40 ans, c'est nous qui peuplerons les maisons de retraite si tant est qu'il y en ait et qu'elles nous soient accessibles financièrement parlant !...

Il faut une volonté, des idées, des priorités à cibler, dans la gestion d'une commune.
Cela existe, elles existent, il faut prévoir demain, je vous ferai part en temps voulu de mes idées et propositions…

JANUS aimerait que vous fassiez courir cette info au sujet de 2050 dans vos carnets d'adresses E-mail. Plus il y aura une inquiétude palpable de la population par rapport à tout ce que je viens d'évoquer et plus nos gouvernants nationaux seront enclins à prioriser leurs actions en terme de propositions et qui sait, on peut rêver, en terme de choix de vie sociétale.
JANUS

 

page précédente page précédente

Informations


17/10/2017





vous cherchez un sujet ou thème
tapez les mots clés ou une phrase
pour votre recherche...


rejoignez-nous sur facebook Rejoignez nous sur facebook
Partager




© Cogolin Forum, tous droits réservés - Reproduction interdite. Un bug sur le site, merci de nous le signaler ici